UA-70971668-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'Idiota, Les Contemplations de Marie (Arfuyen)

DSC_0401.jpg

 

En 1519, l'évêque bénédictin de Meaux Guillaume Briçonnet traduit, à l'usage des Religieuses de Faremoutiers, la partie De Virgine Maria des Contemplationes Idiotae que venait d'éditer pour la première fois son ami Jacques Lefèvre d'Étaples. L'auteur qui se cache sous ce pseudonyme de l'Idiota ne sera identifié qu'au 17e siècle comme étant Raymond Jourdan, un Chanoine de saint Augustin du 14e siècle.

Dans une volonté de rendre accessible au public ce texte rare d'une grande beauté et d'une vraie richesse spirituelle, la présente édition nous fait découvrir une authentique et profonde dévotion mariale à la tonalité cistercienne, mêlant élan affectif et rigueur doctrinale et s'inscrivant dans un courant ascético-mystique qui mérite d'être mieux connu.

 

PRESENTATION IDIOTA ARFUYEN.pdf.

 

idiota,raymond jordan,guillaume briçonnet,lefèvre d'Étaples

*

« Car vous êtes la fontaine claire, arrosant les jardins que sont les âmes dévotes, dont les cœurs fleurissent et portent, par votre intercession et prière, un fruit très agréable à votre très cher Fils le doux et débonnaire Jésus. Ils sont sans vous secs et arides et, par votre visite, ils sentent la douce rosée de grâce accompagnée de l'abyssale fournaise d'amour, qui les liquéfie en pleurs et en doux soupirs et gémissements » (chapitre 5).

*

idiota,raymond jordan,guillaume briçonnet,lefèvre d'Étaples

 

Sur le site de l'éditeur

Commander sur Amazon

Écrire un commentaire

Optionnel